La commune se dote d’un nouveau logo

Bonjour à tous,

Après de longues semaines de patience, voici enfin le nouveau logo de Schaerbeek.

Cette nouvelle identité visuelle traduit les valeurs qui symbolisent aujourd’hui notre commune : diversité, convivialité, dynamisme et modernité.

 

image002

 

 

Vous retrouverez l’explication de la démarche dans le communiqué de presse en annexe.

 

Bon début d’année 2016 à tous !

Le Service Communication

 

 

Goedenamiddag iedereen,

 

Na weken vol ongeduld, gelieve hierbij eindelijk het logo van Schaarbeek  ontdekken.

Deze nieuwe visuele identiteit weerspiegelt de waarden die onze gemeente symboliseren: diversiteit, samenhorigheid, dynamisme en moderniteit.

We wensen u een fijn begin van het jaar 2016!

 

De Dienst Communicatie

 

 

isjslqspqkqjdps

 »

Communiqué de presse

Mardi 5 janvier 2016

Schaerbeek, “The place to be”!

Le nouveau logo communal dévoilé

Bien plus qu’un simple lifting, Schaerbeek s’offre un nouveau logo à son image et à celle de ses habitants. Jeune, dynamique, moderne, conviviale et ambitieuse, Schaerbeek est assurément « l’endroit où il faut être ! ».

Héritage et avenir

Dévoilé aujourd’hui, le nouveau logo traduit la modernité et le dynamisme de la 6e plus grande commune de Belgique. Bernard Clerfayt, Bourgmestre de la commune explique la démarche : « Héritage du passé, le logo précédent n’était plus en adéquation avec l’identité actuelle de la commune et nos aspirations futures. Aujourd’hui, c’est vers les Schaerbeekois que nous sommes tournés. Nous développons par exemple de nouveaux services en ligne pour le citoyen. Un nouveau site web verra le jour prochainement et nous sommes aussi présents sur les médias sociaux. Il était donc nécessaire que l’identité visuelle de Schaerbeek soit le reflet de cette dynamique ».

Les Schaerbeekois ont parlé !

La commune a fait appel à une agence schaerbeekoise afin de réaliser le nouveau logo communal. Une étude a été menée notamment auprès des habitants, afin qu’ils puissent s’exprimer sur leur commune telle qu’elle est et telle qu’ils voudraient qu’elle soit.

Sur base des résultats, des propositions de logo ont été soumises à un panel de Schaerbeekois investi dans leur commune, à des Schaerbeekois dans la rue mais aussi aux responsables politiques de la commune et à son administration. Suite aux commentaires et critiques, la version finale du logo a été développée. L’objectif principal était de donner une identité visuelle à la commune qui représente aussi ses habitants.

Pas de gaspillage ! Une adaptation progressive

Avec ce nouveau logo, c’est toute la communication visuelle de la commune qui est revue et adaptée. Nouvelle mise en page pour les courriers, les signatures mail, les affiches…. Tout est détaillé et décliné dans une charte graphique qui sera progressivement mise en place. Mais pas question de gaspiller : les enveloppes et papiers à lettres seront imprimés au fur et à mesure de la fin des stocks actuels.

Au total, le budget investi est à hauteur de 77.585,20 euros TVAC (montant issu du subside Fonds Politique des Grandes Villes – FPGV). Ce montant comprend notamment, l’analyse préalable, la création du nouveau logo, l’élaboration de la charte graphique, mais également les droits d’utilisation et le déploiement du nouveau logo sur le territoire communal.

Un logo qui s’explique…

Quatre éléments principaux composent le nouveau logo:

1. LA TYPOGRAPHIE « ART DECO » fait écho à la richesse patrimoniale et architecturale de Schaerbeek. L’Art Déco est l’art du modernisme, du propos direct et droit, de la géométrie, de l’ordre et de la sobriété. Cette typographie se veut élégante et moderne.

2. L’ICONE « THE PLACE TO BE » exprime l’ambition schaerbeekoise. La commune bouge et évolue. Schaerbeek a une vision concrète de son développement : crèches, écoles, emploi, commerces, sport, loisirs… C’est une commune conviviale et chaleureuse où il fait bon vivre. Et Schaerbeek n’a de cesse d’améliorer la qualité de vie de ses habitants.

3. PLUSIEURS COULEURS, pour figurer la diversité qui caractérise aussi la commune. Diversité de cultures, d’origines, d’âges. Schaerbeek est multiple et le revendique !

4. LE CODE POSTAL « 1030 » (que l’on prononce « dix-trente ») est un clin d’œil à la jeunesse schaerbeekoise. Plus qu’un code de langage urbain, c’est une identité. Ecoutez nos jeunes parler et vous verrez, le «dix-trente » se décline sous toutes ses formes.

« Sans renier notre passé, ce nouveau logo allie notre riche héritage au dynamisme, à la modernité et à la diversité de Schaerbeek » résume Bernard Clerfayt.

Contact-interview

Marc Weber, Chef de Cabinet du Bourgmestre Bernard Clerfayt 02/244.71.23

www.schaerbeek.be/logo Schaerbeek 1030 Schaarbeek SchaerbeekSchaarbeek

 »

 »

Persbericht

Dinsdag 5 januari 2016

Schaarbeek, “The place to be”!

Nieuw logo van de gemeente onthuld

Schaarbeek mat zich een nieuw logo aan naar haar eigen beeld en naar dat van haar inwoners, en dit is meer dan enkel een opknapbeurt. Jong, dynamisch, modern, gezellig en ambitieus: het lijdt geen twijfel dat Schaarbeek “the place to be” is.

Erfgoed en toekomst

Het nieuwe logo dat vandaag werd onthuld, weerspiegelt het moderne en dynamische karakter van de 6e grootste gemeente van België. Bernard Clerfayt, burgemeester van de gemeente, licht de achterliggende denkwijze toe: “Het voorgaande logo was een erfenis uit het verleden en was niet meer afgestemd op de huidige identiteit van de gemeente, noch op wat we in de toekomst willen nastreven. Vanaf vandaag richten we ons op de Schaarbekenaren. Zo ontwikkelen we bijvoorbeeld nieuwe onlinediensten voor de burgers. Binnenkort wordt onze nieuwe website gelanceerd, en we zijn ook aanwezig op de sociale media. De visuele identiteit van Schaarbeek moest deze dynamiek dus weerspiegelen.”

De Schaarbekenaren kwamen aan het woord!

De gemeente deed een beroep op een Schaarbeeks bureau voor het ontwikkelen van haar nieuwe logo. Er werd ook een studie uitgevoerd onder de inwoners, zodat zij hun mening konden geven over hun gemeente zoals ze is en zoals ze zouden willen dat ze is.

Op basis van de resultaten van dit onderzoek werden voorstellen van logo’s ontwikkeld. Die werden vervolgens voorgelegd aan een panel van Schaarbekenaren die zich inzetten voor hun gemeente en aan Schaarbekenaren op straat, maar ook aan politieke vertegenwoordigers van de gemeente en aan het gemeentebestuur. Aan de hand van de commentaren en kritieken werd de definitieve versie van het logo ontwikkeld. Het hoofddoel was een visuele identiteit aan de gemeente te geven die ook de inwoners vertegenwoordigt.

Geen verspilling! Een geleidelijke overgang

Het nieuwe logo brengt een herziening en aanpassing van de volledige visuele communicatie van de gemeente met zich mee. Nieuwe lay-out voor brieven, e- mailhandtekeningen, affiches… Alles werd in detail uitgewerkt en beschreven in een huisstijl die geleidelijk wordt ingevoerd.

Verspilling is echter niet aan de orde: de omslagen en het briefpapier worden gedrukt naarmate de huidige voorraden uitgeput raken.

Het totale geïnvesteerde budget bedraagt 77.585,20 euro excl. btw. (bedrag afkomstig van subsidie van Fonds Groodstedenbeleid – FSGB). In dit bedrag zijn met name de voorafgaande analyse, het ontwerpen van het nieuwe logo en het ontwikkelen van de huisstijl inbegrepen, maar ook de kosten voor gebruiksrechten en voor het invoeren van het nieuwe logo op het grondgebied van de gemeente.

Een logisch logo …

Het nieuwe logo bestaat uit vier hoofddelen:

1. HET “ART-DECO”-LETTERTYPE refereert aan de patrimoniale en architecturale rijkdommen van Schaarbeek. Art Deco is de kunst van het modernisme, rechtuit en duidelijk discours, geometrie, ordelijkheid en soberheid. Dit lettertype wil elegant en modern zijn.

2. HET SYMBOOL “THE PLACE TO BE” drukt de Schaarbeekse ambitie uit. De gemeente is in beweging en evolueert. Schaarbeek heeft een concrete visie op haar ontwikkeling: crèches, scholen, werkgelegenheid, handel, sport, vrijetijdsbesteding … Het is een gezellige en warme gemeente waar het leven goed is. En Schaarbeek werkt voortdurend aan het verbeteren van de levenskwaliteit van haar inwoners.

3. MEERDERE KLEUREN, om de diversiteit die onze gemeente kenmerkt weer te geven. Een diversiteit aan cultuur, afkomst en leeftijd. Schaarbeek is trots op haar veelzijdigheid!

4. DE POSTCODE “1030” (die je uitspreekt als “tien-dertig”) is een knipoog naar de Schaarbeekse jeugd. Dit is meer een identiteit dan een code uit de stadstaal. Luister maar: u hoort “tien-dertig” in alle mogelijke vormen in het taalgebruik van onze jongeren.

“Dit nieuwe logo verliest ons rijke erfgoed niet uit het oog, maar verbindt het net met het dynamische, moderne en veelzijdige karakter van Schaarbeek”, vat Bernard Clerfayt kort samen.

Contact-interview

Marc Weber, Kabinetschef van Burgemeester Bernard Clerfayt 02/244 71 23

www.schaarbeek.be/nl/logo Schaerbeek 1030 Schaarbeek SchaerbeekSchaarbeek

« 

Stationnement: l’alternative zonale de Schaerbeek | Bruxelles – lesoir.be

 

Si on ne peut pas parler de big bang, c’est à tout le moins un sérieux virage qui se profile en terres schaerbeekoises au rayon stationnement. Depuis un mois et pour une même période encore, la commune soumet à l’enquête publique son projet de refonte de son plan local afin de le rendre compatible aux exigences régionales. Un sérieux entretien qui comporte de nombreuses modifications par rapport à la version actuelle.Passage en revue avec le pilote de l’opération, l’échevin de la Mobilité, le CDH Denis Grimberghs. « Une déclinaison du plan régional qui en est actuellement au stade du projet, entame-t-il. Sachant que toutes les communes sont invitées à faire de même. Certaines l’ont déjà fait, d’autres sont en cours et d’élaboration et d’autres encore n’ont pas commencé. »1De 94 à 100 % de couverture. Les bureaux Stratec et Sareco ont ainsi été chargés de réaliser un diagnostic et de formuler des propositions pour l’adaptation. Dont le spectre est des plus larges puisqu’il concerne aussi par exemple le parking des deux roues motorisées, du vélo ou encore du parking partagé. Mais le nerf de la guerre est bien évidemment le parking réglementé en voirie. En gros, Schaerbeek affiche sa volonté de couvrir progressivement la totalité du territoire. « Aujourd’hui, l’objectif de la Région est déjà plus qu’atteint et le sera encore d’avantage demain lorsque le plan sera approuvé. »2Les zones blanches. Au menu par exemple, l’intégration de certaines zones qui ne disposent d’aucune réglementation dites, zones blanches. « Il en existe très peu puisque nous sommes déjà à 94 % de couverture et que nous visons les 100 % à la fin de l’opération, souligne Denis Grimberghs. C’est important car si les gens s’énervent parfois face à une réglementation, ils sont encore plus énervés lorsqu’il n’y en a pas parce que l’on constate un report du parking ventouse, camionnettes et autres utilitaires. Et réglementer ne veut pas forcément dire passer en payant, certaines de ces zones seront mises en zone bleue. »C’est une autre couleur qui est prévue du côté de l’avenue Plasky qui donne sur la place Meiser et où les emplacements en berme centrale sont aujourd’hui non-réglementés. « Ils passeront en zone verte comme c’est le cas sur les côtés de l’avenue. »3Le contrôle. « Nous avons déjà instauré l’extension des horaires de base jusqu’à 20 heures, ce qui permet de protéger au mieux les zones les plus densément peuplées et les riverains, indique l’échevin. Le but de ce plan est de permettre aux gens de trouver une place à proximité de leur domicile. On ne leur promet rien d’autre. »4Les zones de stationnement. C’est le bouleversement majeur de la réforme. Rappelons qu’à l’heure actuelle, les Schaerbeekois munis d’une carte de riverain peuvent se garer sur l’ensemble du territoire communal excepté en zone rouge, sans bourse délier. Demain, ce sera terminé, le territoire devant être scindé en plusieurs secteurs, selon l’exigence régionale.« Quelque part, nous payons notre honnêteté car le zonage ne fait pas partie du plan communal mais est défini par la Région, poursuit Denis Grimberghs. Celle-ci nous a interrogés sur le zonage tel qu’elle souhaite l’organiser et nous avons répondu par la négative en intégrant une alternative dans notre plan communal. »L’idée étant de permettre aux citoyens de comparer les deux propositions. De quoi s’agit-il ? « La Région suggère un système que l’on décrit souvent comme un nid d’abeilles soit un ensemble de petites zones de 37 hectares autour du domicile du riverain qui a le droit d’en choisir deux autres, limitrophes, qui donne cet effet nid d’abeilles ». Un principe de base que ne conteste pas le collège local. En théorie en tout cas. « On ne dit pas que ce n’est pas intéressant mais en pratique, nous trouvons cela compliqué à mettre en place et peu lisible. » Un dispositif qui serait en outre difficilement contrôlable. « Si c’est pour ne plus rien contrôler alors réglementer ne sert à rien. Réglementer n’est déjà pas très populaire, il faut au moins que cela soit efficace. »La mouture alternative soumise par les élus locaux se veut donc plus épurée. « Elle nous paraît déjà suffisamment contraignante vis-à-vis des riverains qui circulent aujourd’hui librement sur tout le territoire et qui demain seront limités à une partie de celui-ci. » Le puzzle imaginé par Schaerbeek comprend des zones de 150 hectares. « Soit le maximum autorisé par l’ordonnance régionale. » Ce qui, dans les faits, divise la commune en cinq parcelles. « C’est relativement facile à contrôler et également compréhensible pour les riverains sans devoir mettre une boîte GPS dans toutes les voitures. »Dans ce cas de figure, chacun n’aurait droit qu’à une seule zone. « Nous autoriserions l’over laping dans les îlots situés sur une frontière communale, ce qui est du bon sens ». Quant aux critères repris pour le découpage. « Nous avons tenté d’être cohérents sachant par exemple que très peu de gens habitant d’un côté du boulevard Lambermont vont

Source: Stationnement: l’alternative zonale de Schaerbeek | Bruxelles – lesoir.be